Découvrir Nasbinals et ses alentours

Nasbinals
La route des Lacs
Randonnées
Grandes Randonnées
Circuits VTT

Nasbinals

Charmant petit village de moyenne montagne (1180m), Nasbinals compte 509 habitants. Les habitations lovées autour de l’église donne au village un caractère chaleureux et accueillant où il fait bon vivre ou venir se ressourcer.

La proximité des grands axes (A75 à 20 km) le dote d’un accès facile et rapide.
La présence des commerces de proximité, de tous les services, et d’associations dynamiques permet de maintenir une vie sociale dense qui favorise l’installation de jeunes foyers et attire nombre de visiteurs.
Diverses animations, manifestations et festivals rythment les saisons et donnent à Nasbinals une ambiance conviviale.
L’économie locale est essentiellement basée sur l’élevage et le tourisme.

Histoire

50 ans avant notre ère, lors de la conquête de la Gaule, Jules César trouve parmi les peuples qui s’opposent à sa progression, les Gabales, dont le territoire s’étend d’Aubrac en Margeride et des Causses aux Cévennes. Les premiers réseaux de voirie voient le jour. Il existait quelques infrastructures celtiques, les drailles dont la force occupante s’inspire pour construire un réseau avec relais et bornages.
Le « Pagus Gabalitanus » est traversé dans sa partie nord par la voie d’Agrippa qui relie Lyon à Bordeaux en traversant Anderitum (Javols), Ad Silanum (Puech Cremat près de Nasbinals, dernier relais avant la descente en pays ruthène ), Segodunum (Rodez)…

Les premières communautés chrétiennes remontent au VII° siècle avec l’évangélisation par Grégoire de Tours qui souhaitait mettre un terme aux rites païens pratiqués au lac de Saint Andéol près du mont « Hélanus ». Les premières églises de Marchastel et Nasbinals furent construites à ce moment là.
Après 951, nombreux sont les pèlerins qui suivent les pas de l’évêque Godescalc, premier français à parcourir le chemin du Puy en Velay à Conques. Dans ce mouvement, on connaît le rôle déterminant joué par les ordres monastiques. Autour des abbayes mères, se multiplient fondations et prieurés d’où se développent les voies qui permettent l’essor du pèlerinage et autour desquels se dessine le noyaux des bourgs actuels.

Au début du XIe siècle, un prieuré autour de l’église de Nasbinals témoigne d’une communauté villageoise.
En 1074, les moines de St Victor de Marseille firent éclore la robuste église de style roman devenant un de leurs prieurés qui offrait un abri sûr aux pèlerins avant de franchir le plateau et rejoindre Aubrac.

En 1135, le prieuré est rattaché à la Dômerie d’Aubrac et ce jusqu’à la Révolution.
L’église Sainte Marie de Nasbinals est aujourd’hui un des fleurons de l’art roman en Aubrac. Elle est remarquable par la polychromie de ses matériaux, son clocher
octogonal et la voûte de la nef en ogive.

 

 Les hommes célèbres :

 Marc Antoine Charrier

Notaire royal à Nasbinals, élu du Tiers Etat pour le Gévaudan, il prit la tête de l’insurrection contre le pouvoir révolutionnaire de 1791 à 1793. Il devint un héros dans cette région fortement marquée par la religion.


(Source : Wikipédia)

 Pierre Brioude dit « Pierrounet »

Né le 6 Décembre 1832, Pierrounet fut d’abord « roul » puis « cantalès » sur une montagne près de Nasbinals. C’est là qu’il se découvrit le don de remettre en place luxations et fractures sur les animaux. Revenu à Nasbinals où il est cantonnier, sa réputation franchit largement les limites du département par les nombreuses personnes qu’il soulage quotidiennement. Décédé en 1907, il entre dans la légende et le village lui doit en partie sa notoriété actuelle.

 

La Route des Lacs

Lac de Saint Andéol
Situé à 1225 m d’altitude, le lac de Saint Andéol est le plus grand des lacs naturels. Il faisait, à l’époque
Gallo-romaine, l’objet d’un culte païen. Les habitants de l’Aubrac s’y rendaient en procession en vue d’obtenir guérison d’ulcères, de rhumatismes…
Ils jetaient dans le lac des offrandes telles que des denrées comestibles, des toisons de mouton, afin
d’éloigner de leur contrées les orages de grêle.



Lac de Born

L’histoire du lac de Born raconte que François 1er a fait remplir le lac de carpes en remerciement en contrepartie de services rendus par les moines d’Aubrac. Son nom est encore plus ancien puisqu’en celte cela signifie dieux des eaux.
Comme tous les autres lacs de l’Aubrac, le lac de Born est un lac de surcreusement glaciaire, situé à 1260 m d’altitude.


(photo Brunelière Eva)


Col de Bonnecombe (1350 m)

Le site de Bonnecombe se situe sur plusieurs communes du canton de St-Germain-du-Teil. Il est classé ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique) par le Ministère de l’Environnement.
Il est reconnu comme tel pour sa diversité et sa richesse biologique. Plus particulièrement, la tourbière ceinturant l’étang de Bonnecombe (photo ci-dessous) est riche en espèces rares. On y trouve par exemple l’Andromède à feuilles de polium qui s’y développe harmonieusement.

La pêche y est autorisée pour environ 10 €.


(photo Brunelière Eva)


Cascade du Déroc
Il s’agit d’un des sites naturels les plus remarquables de l’Aubrac. L’affluent du Bès et les eaux du lac des Salhiens viennent se précipiter sur le rebord de basalte sous lequel s’est formée une grotte constituée d’orgues basaltiques
remarquables par leur géométrie. Il est possible d’accéder au pied de la chute d’eau par un sentier qui contourne la falaise. En détournant votre regard de la cascade, la jolie Vallée de la Gambaïse.


(Photo Françoise Padier)


Lac des Salhiens
Situé à proximité du ruisseau Bès, le lac des Salhiens s’étend sur 4 hectares. Son exutoire forme un cours d’eau qui donne quelques mètres plus bas la Cascade du Déroc. Ses berges marécageuses rendent son accès difficile et dangereux.


(Photo Renaud Dengreville)


Lac de Souveyrols
Souveyrols est le plus petit lac de la D52 dite « Route des lacs ». La particularité de ce plan d’eau est d’être entouré d’un tapis de sphaignes (mousse formant des coussins verts gorgés d’eau). Ce qui constitue un risque pour votre sécurité. De ce fait, il est formellement déconseillé de s’approcher du lac. Ce site est également réputé pour la
Ligulaire de Sibérie qui est une plante rarissime en France et absolument protégée. Sa floraison se fait au mois
d’août. Cette plante est apparue lors des périodes glaciaires et demeure depuis 12 000 ans dans ces écosystèmes tourbeux.


Pont des Nègres
Il enjambe la rivière des Plèches. La truite Fario qui prend, sur l’Aubrac, une robe sombre, localement appelé « negras » est à l’origine du nom du pont des Nègres. En contrebas, vous observerez une formation basaltique semblable à celle de la Cascade du Déroc. La chaussée de prismes basaltiques témoigne de l’activité volcanique passée. Le nivellement de ces prismes atteste la présence d’un glacier il y a plus de 10 000 ans. Ce site peut faire penser à la Chaussée des Géants en Irlande.


(Photo Sylvie Crueize)

 

Petites Randonnées de 4,5 kms à 20 kms

10 parcours de petites randonnées au niveau du canton de Nasbinals dont 6 partants de l’office de tourisme pour découvrir les plus beaux lieux et les plus belles vues.

2017 08 14 15 01 34 img 7042 2016 08 26 15 15 25 photo 5602 2016 10 29 10 21 57 photo 3309

Parcours 1 : « La Sentinelle » : Circuit de 6 kms (environ 1h30 à pied , 20 min en VTT)
Parcours 2 : « Le Coustat » : Circuit de 6 kms (environ 1h30 à pied, 20 min en VTT)
Parcours 3 : « Le Petit Déroc » : Circuit de 9 kms (environ 2h15 à pied, 45 min en VTT)
Parcours 4 : « Puech del Pont » : Aller retour de 5 kms (environ 1h20 à pied, 30 min en VTT)
Parcours 5 : Sentier découverte : Circuit de 5 kms (environ 1h20 à pied)
Parcours 6 : Grandvals « Les 4 hameaux » : Circuit de 8 kms (environ 2h00 à pied, 30 min en VTT) 
Parcours 7 : » Les Granges » :
Circuit de 8 kms (environ 2h à pied, 30 min en VTT) 
Parcours 8 : « Le Grand Déroc » :
Circuit de 20 kms (environ 6h à pied, 1h30 en VTT)

Parcours 9 : « Le Vallon de la Cabre » : Circuit de 16 kms (environ 4h00 à pied, 1h en VTT)
Parcours 11 : « Le château de la Baume » : Circuit de 4,5 kms (1h15 à pied)

Un guide des « Petites Randonnées » est en vente au bureau du tourisme de Nasbinals

 

Grandes Randonnées

Nasbinals est traversé par 3 parcours de grandes randonnées : Le chemin de St Jacques de Compostelle (Voie du Puy), Le Chemin de St Guilhem et le Tour des Monts d’Aubrac et est également le point de départ du Chemin Urbain V.

 

Circuits VTT

Circuit 1 (Grandvals) : 30 kms :
Nasbinals – Pont de Gournier – Escudières – Bonnecharre – La Brugère – Grandvals – Bonnecharre – Gramont – Pont de Gournier – Recoulettes – Nasbinals

Circuit 2 (Gramont) : 16 kms :
Nasbinals – Pont de Gournier – Escudières – Gramont – Pont de Gournier – Nasbinals

Circuit 3 (St Urcize) : 32 kms
Nasbinals – Le Coustat – Le Bouchabès – Rignac – Reboulet –  Le Théron – Lescure- St Urcize – Peyrebesse – Recoules d’Aubrac – Les Salces – Le Rescos – Recoules d’Aubrac – Recoulettes – Nasbinals

Circuit 4 (Recoules) : 14,6 kms
Nasbinals – Le Bouchabès – Recoules d’Aubrac – Recoulettes – Nasbinals

Circuit 5 (La Vincente) : 35 kms
Nasbinals – La Vincente – Le Bouchabès – Recoules d’Aubrac – Peyrebesse – Repon – Grandvals – La Brugère – Bonnecharre – Escudières – Pont de Gournier – Nasbinals

Circuit 6 (Escudièrettes) : 17,5 kms
Nasbinals – Pont de Gournier – Escudièrettes – Bouquincan – Pont de Marchastel – Montgros – Montgrousset – Nasbinals

Ces circuits peuvent être parcourus avec des vélos électriques et un guide que vous trouverez chez Aubrac Electro Vélo (Bureaux, Rue de la Pharmacie)