Deux inventaires successifs ont permis d’identifier et cartographier les différents habitats et espèces d’intérêt patrimonial sur le site « Plateau de l’Aubrac » en vue de la rédaction du Document d’Objectifs (DOCOB).

Les habitats naturels du site

Les espèces animales et végétales du site

L'ensemble du diagnostic du site Natura 2000 réalisé sur la zone d'étude de 28000 hectares entre 2009 et 2010 (écologique et socio-économique) est mis en exergue dans la partie 1 du document d'objectifs du site. Vous pouvez consulter ce diagnostic en cliquant sur le lien suivant :

DOCOB partie 1.(98 Mo de téléchargement)

Et cette richesse écologique, faunistique et floristique est étroitement liée aux activités humaines s'exerçant traditionnellement sur l'Aubrac... Aujourd'hui, ces activtés sont principalement :

L’activité agricole :

vachesred azurered

L’Aubrac est une région dédiée avant tout à l’élevage et apparaît comme une terre d’estive : les troupeaux sont mis en pâturages extérieurs chaque année de mai à octobre.

Si l’essentiel des surfaces est occupé par les pâtures, prairies naturelles, devèzes, ou « montagnes », le plateau compte aussi de nombreuses prairies naturelles de fauche qui par­ticipent à la constitution de tout ou partie des stocks de fourrage qui doit être important vu la longueur des hivers.

 

Les activités de tourisme et loisirs :

trailred pechered

 

Situé sur le tracé du chemin de Saint-Jacques de Com­postelle, l’Aubrac attire grand nombre de randonneurs, et offre un grand choix d’hébergements. En plus de son attrait patrimonial et culturel (monuments historiques, églises romanes, sites naturels classés…), le plateau propose des activités de pleine nature : randonnées, chasse, pêche, raquettes à neige, loisirs motorisés, ski, …

 

L’activité forestière :

boisred2Le Plateau de l’Aubrac ne compte que très peu de forêts. Quelles soient communales ou sectionales, ces forêts sont toutes soumises au régime forestier et possèdent un Plan d’Aménagement Forestier rédigé. Il s’agit d’un plan de ges­tion de la forêt d’une durée de 15 à 20 ans qui fixe les objec­tifs, les modes et le calendrier des interventions sylvicoles.

Concernant les forêts privées du site, certaines possèdent des documents de gestion durable comme le PSG (Plan Simple de Gestion), le RTG (Règlement Type de Gestion) ou le CBPS (Codes de Bonnes Pratiques Sylvicoles).

 

Découvrez la charte Natura 2000 en cliquant sur le lien suivant :

Charte Natura 2000

Informations supplémentaires