La vie du site Natura 2000 continue...

Journée de reconnaissance des espèces floristiques / Aubrac lozérien

Le COPAGE et la Communauté de communes de l’Aubrac lozérien (CCAL) ont organisé le Mardi 21 Juin une formation auprès des agriculteurs du site afin d’identifier la richesse floristique et d’évaluer les pratiques favorables au maintien de la qualité des parcours et des prairies naturelles de l’Aubrac.

Cette formation, en présence de Frédéric Andrieu, botaniste au Conservatoire Botanique National Méditerranéen, leur a notamment permis d’identifier les espèces indicatrices d’un bon état de conservation des prairies naturelles et pelouses.

Rappelons que dans le cadre de la création d’une nouvelle Mesure Agro-Environnementale climatique (LR_AUBR_HE01), une liste de 20 groupes de plantes a été établie sur le territoire. Cette mesure a pour objectif le maintien de la richesse floristique des surfaces en herbe, souvent mise à mal par une pression pastorale ou une fertilisation trop forte.

Vous pouvez retrouver le guide d’identification des espèces cliquez  ici gris

 

   


Crédit photo : J-P Montiel


> Réunion d’information : lancement de la campagne de contractualisation MAEC 2016 - 2017

La Communauté de communes de l’Aubrac Lozérien, opératrice du site Natura 2000 et de son Projet Agro-Environnemental climatique (PAEc) a déposé le 30 décembre dernier un dossier présentant sa politique de contractualisation agricole pour les années 2016 et 2017. Celui-ci ayant été perçu par les différentes instances comme l’un des meilleurs de la Région, un montant des plus conséquents a été alloué au territoire pour la campagne de contractualisation agricole 2016 et 2017.

Grâce à cette nouvelle enveloppe financière la Communauté de communes de l’Aubrac Lozérien a pour objectif d’accompagner d’ici 2017, environ 30 nouvelles exploitations agricoles dans la signature d’un contrat MAEC qui s’ajouteraient aux 47 exploitations déjà engagées.

C’est dans ce contexte que les agriculteurs du territoire ayant été identifiés comme potentiellement prioritaires ont été conviés le mercredi 20 avril 2016 à une réunion d’information.

Vous pouvez télécharger ci-dessous :

  1. présentation projetée lors de ce COPIL ainsi que le nouveau PAEC 2016-2017.

Reunion_information _PAEC_2016-2017_Partie_I  cliquez ici  gris

Reunion_information _PAEC_2016-2017_Partie_II  cliquez ici  gris

PAEC_Aubrac_lozerien_2016_2017_publi_net      cliquez ici  gris

Le dernier Comité de Pilotage du 9 décembre 2015

Le dernier Comité de Pilotage du site a eu lieu le 9 décembre 2015 à Nasbinals. Vous pouvez télécharger ci-dessous son compte-rendu.
CR_Copil_aubrac_lozerien_dec 2015.pdf  cliquez ici  gris

 

> Des plantes indicatrices d'un bon état de conservation

Prés de fauche, prairies humides, pelouses à nard... Une liste regroupant 20 grands groupes d'espèces végétales a été établie sur le territoire de l'Aubrac Lozérien pour attester d'un bon équilibre agro-écologique de ces milieux agropastoraux.

Jonquilles, centaurées, lotiers, campanules, orchidées, knauties, salsifis, laîches et luzules... La présence de ces plantes au sein des parcelles est requise pour deux MAEc issues du nouveau Projet Agro-Environnemental du territoire, mesures dont l'objectif est le maintien des surfaces en herbe et de leur richesse floristique - mise à mal par la banalisation des prairies (pression pastorale ou fertilisation trop importantes).

Pour en savoir plus pour ces plantes spéciales, téléchargez leur Guide d'identification.

 

> Le COPIL du projet multi-acteurs "Terra Rural" a eu lieu le 16 juin 2015

Vous pouvez trouver ci-dessus :

- la présentation projetée lors de la réunion : introduction, volet eau, volet avifaune, volet agricole, perspectives d'actions.

- le compte-rendu

Pour accéder aux productions du projet et connaître son actualité, cliquez ici.

 

> Deux journées de reconnaissance d'espèces indicatrices

journe reco

La Communauté de communes de l'Aubrac Lozérien a convié les agriculteurs du site ayant souscrit des contrats MAE à deux journées de reconnaissance d'espèces floristiques : les 7 et 11 mai 2015, respectivement à Saint-Pierre-de-Nogaret et Nasbinals. Accompagnés du COPAGE et du Conservatoire botanique national méditerranéen, ils ont visité plusieurs prés de fauche et pâturage à la recherche de plantes indicatrices d'un bon état de conservation.

Une liste de 20 groupes de plantes a été établie sur le territoire de l'Aubrac Lozérien, dans l'optique des nouvelles mesures agro-environnementales proposées aux éleveurs suite à la nouvelle programmation 2015. Ces dernières ont pour objectif le maintien des surfaces en herbe et de leur richesse floristique, souvent mise à mal par une pression pastorale ou une fertilisation trop forte.

Vous pouvez retrouver cette liste ici.

 

> Le dernier Comité de Pilotage du 28 avril 2015 : 

Le dernier COPIL du site a eu lieu le 28 avril 2015 à Nasbinals. Vous pouvez télécharger ci-dessous :

la présentation projetée lors de ce COPIL et son compte-rendu

 

> Une nouvelle plaquette thématique sur les prairies

Après celle dédiée à l'eau et aux zones humides, une nouvelle plaquette thématique du site a été édité et diffusé sur tout le territoire: Pelouses, prairies & cie. Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire la plaquette en format pdf :

premierepageplaquette2015-red

 

ARCHIVES :

2014

> Un nouveau projet multi-acteurs sur l'Aubrac Lozérien : Terra rural

Parce qu’on oublie souvent l’importance de maintenir et valoriser l’agriculture extensive pour assurer la préservation de la biodiversité et des paysages de l’Aubrac, la CCAL a souhaité répondre à l'appel à projet Régional Terra rural avec ses partenaires le Copage, la Fédération départementale de pêche FDPPMA et la Fédération des chasseurs lozériens avec un projet de valorisation des espaces ouverts de l'Aubrac Lozérien. Pour connaître l'actualité de ce programme, cliquez sur le lien suivant :

Projet 2014-2015 Terra rural

 

> La contractualisation agricole/ MAEt :

Après trois ans d'existence, le Projet Agri-Environnemental (PAE) du Plateau de l'Aubrac Lozérien, porté par la Communauté de Communes de l'Aubrac Lozérien (CCAL) et qui permettait aux agriculteurs du territoire de contractualiser des MAE (Mesures Agri-Environnementales), s'arrête.

Ce PAE proposait aux agriculteurs ayant au moins une parcelle dans le site Natura 2000 « Plateau de l'Aubrac », 16 mesures MAE différentes qu'ils pouvaient contractualiser en fonction du diagnostic d'exploitation réalisé par le COPAGE et la CCAL. Pendant trois ans, 42 diagnostics ont permis d'étudier plus de 3 400 hectares de parcelles agricoles du territoire. Ces diagnostics ont aboutis à 37 contrats agricoles de 5 ans avec des exploitants (46 parts du fait de la présence de GAEC), qui correspondent à un engagement de plus de 340 000 euros par an.

En animant ce PAE, la CCAL souhaitait valoriser la gestion agricole extensive du territoire, des pratiques respectueuses de la formidable biodiversité du plateau de l'Aubrac.

Comme vous le savez, la réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) prend effet le 15 Mai 2015 pour cinq ans. A cette occasion, l'Etat Français a revu totalement sa gestion des aides financières allouées aux agriculteurs, et notamment sa gestion des Mesures Agri-Environnementales :

* Les Conseils Régionaux deviennent autorité de gestion et ont lancé des appels à candidatures pour la création des nouveaux PAEc (Projets agri-environnementaux climatiques) 2015-2017. La Région Languedoc-Roussillon demande aux opérateurs de répondre à cet appel avant fin novembre, afin de pouvoir consulter l'ensemble des PAEc à temps pour des contractualisations effectives au 15 Mai 2015.

* Les mesures proposées aux exploitants au titre du nouveau programme PAC 2015-2020 sont différentes : création de Mesures Systèmes contractualisables à l'échelle de l'exploitation, modification des engagements unitaires des Mesures Agro-Environnementales MAEc,...

La Communauté de Communes de l'Aubrac Lozérien, opératrice du PAE Aubrac Lozérien depuis trois ans, a répondu le 28 novembre à cet appel à candidatures du Conseil Régional Languedoc-Roussillon, avec l'ensemble de ses partenaires locaux (PNR Aubrac, Chambre d'agriculture de Lozère, COPAGE, FDAPPMA48, FDC48 …), afin de pouvoir continuer de proposer aux exploitants de l'Aubrac Lozérien des MAEc pour les trois prochaines années. Nous attendons la réponse du Conseil Régional à la fin de l'hiver.

Alors que l'ancien PAE se limitait aux 25 440 ha du site Natura 2000, le Conseil Régional et la profession agricole ont souhaité que le PAE Aubrac Lozérien soit élargi. Nous avons donc proposé dans cet appel à candidature un nouveau périmètre de plus de 100 000 hectares, couvrant 42 communes et 7 communautés de communes, juxtaposant les deux projets des PAEc Margeride et Vallée du Lot.

Les communautés de de communes concernées ont délibéré une à une pour ce nouveau périmètre et le portage du projet par la CCAL. Voici la fiche descriptive de ce projet :

fiche descriptive PAEc

 

> Le dernier Comité de Pilotage du 22 mai 2014 :

Le dernier COPIL du site a eu lieu le 22 mai 2014 à Nasbinals. Vous pouvez télécharger ci-dessous:

le compte-rendu du COPIL

la présentation projetée lors de ce COPIL

 

> La nouvelle lettre d'information :

plaquette2013-finalred

2013

> La contractualisation avec les agriculteurs du site :

paeEn parallèle de l’animation du docob du site et soucieuse de permettre la contractualisation agricole dès 2012, la Communauté de Communes de l’Aubrac Lozérien s’est portée volontaire pour élaborer et animer le Projet Agri-Environnemental (PAE) du site au côté du COPAGE (Comité pour la mise en oeuvre du plan agri-environnemental et de gestion de l’espace du département de la lozère).

Ce PAE a été validé en Commission Régionale Agri-Environnementale (CRAE) en décembre 2011, ainsi que l'enveloppe financière prévisionnelle demandée pour la contractualisation 2012. Il identifie les enjeux agri-environnementaux du territoire en fonction des diagnostics écologiques et agricoles réalisés lors de l’élaboration du docob. A partir de ces enjeux et de la concertation effectuée ces deux dernières années auprès des professionnels agricoles, le PAE définit les mesures MAEt les plus adaptées au territoire et qui seront proposées aux exploitants du site Natura 2000 “Plateau de l’Aubrac” :

PAE Les mesures MAEt du site - version mars 2013

En 2012, ce sont 6 agriculteurs identifiés sur la zone Natura 2000 initiale de 687 hectares qui ont pu contractualiser des MAEt pour un total de 60 000 euros par an soit 300 000 euros sur 5 ans.

Dès 2013, c'est l'ensemble des agriculteurs du site Natura 2000 "Plateau de l'Aubrac" ayant au moins une parcelle dans le site Natura 2000 élargi (25 471 ha) qui ont pu prétendre à un contrat MAEt. Plus de 90 demandes ont été reçues, et 9 contrats de 12 parts ont été signés en mai 2013.

Cet été, les diagnostics écologiques de 26 exploitations ont été réalisées et aujourd'hui ce sont 22 exploitations qui souhaitent finalement signer un contrat MAEt en mai 2014 (soit 27 parts).

L'année 2014 sera consacrée à la préparation de la nouvelle contractusalisation sur le site, au regard des nouvelles dispositions prévues par la PAC en cours de création.

 

> Le dernier COPIL - 11 septembre 2013 :

Comme chaque année, l'ensemble du COPIL (Comité de pilotage) du site Natura 2000 s'est rassemblé à Nasbinals le 11 septembre dernier.

Bernard Bastide, président de la Communauté de Communes de l'Aubrac Lozérien, opératrice du site Natura 2000, et Laure Andrieu, chargée de mission, ont présenté l'ensemble des actions menées depuis un an. Ce site Natura 2000 récent, initialement de 687 ha et élargit en 2012 à 25 471 ha pour 16 communes, présente des enjeux de conservation liés principalement à ses nombreuses zones humides remarquables et à l'élevage extensif historique du plateau de l'Aubrac. Ce sont 10 espèces et 18 habitats naturels d'intérêt communautaire qui ont pu être recensés sur ce site.

L'accent fut porté principalement sur la contractualisation des MAEt depuis deux ans. Les mesures agri-environnementales territorialisées sont proposées aux agriculteurs du territoire en contre partie d'une gestion de leur exploitation plus soucieuse de l'environnement. Alors qu'en 2012 6 contrats avaient été réalisés sur les 687 ha du site initial, la consultation des communes et la validation du périmètre final du site ont permis de proposer aux exploitants de l'ensemble des 25 471 ha une contractualisation. Plus de 90 exploitants lozériens se sont montrés intéressés par la démarche Natura 2000, et 9 contrats (correspondant à 12 parts) ont été signés en 2013. Cet été fut également l'occasion de préparer la contractualisation 2014 qui nécessite pour la Communauté de Communes de l'Aubrac Lozérien un lourd travail de terrain afin de réaliser les diagnostics écologiques sur l'ensemble des parcelles des exploitants intéressés. Plus de 15 exploitations ont été étudiées ces deux derniers mois, et le travail continue tant que la période de végétation le permet. Par la suite, le COPAGE pourra réaliser les diagnostics agricoles de ces exploitants et leur proposer, avec la CCAL, des contrats adaptés. C'est la CRAE (Commission Régionale Agri-Environnementale) de cette fin d'année qui définira le nombre total de contrats pouvant être réalisés sur le site « Plateau de l'Aubrac » en 2014. Ce bilan de contractualisation reste très satisfaisant au vue des autres sites du département, étant donné la création récente du site natura 2000 mais aussi la très courte période de végétation de ce site de moyenne montagne qui limite fortement la réalisation des diagnostics écologiques.

Ce COPIL a également permis aux représentants de la Direction Départementale des Territoires de Lozère de rappeler les critères départementaux de hiérarchisation qui sont à la fois écologiques (présence d'habitats d'intérêt communautaire sur l'exploitation) et économiques (total des aides perçues par part). Cependant, le COPIL a décidé lors de cette séance que les exploitations n'ayant pas de contrat MAEt en cours (au titre d'autres programmes comme le Programme Zones Humides Aubrac) étaient prioritaires par rapport aux autres.

L'ensemble des actions menées cette année furent donc présentées à ce COPIL, que ce soit la sensibilisation et la valorisation du site (promenades commentées, expositions, réunions, …) ou l'amélioration des connaissances du site et de ses espèces avec la réalisation, par exemple, de la prospection de l'Osmoderme (coléoptère forestier aussi appelé Pique-prune) dans les vieilles hêtraies du plateau.

Florian Caraveo, technicien à la Fédération pour la Pêche et la protection du milieu aquatique de la Lozère, a présenté des travaux de mise en défens et de plantation de ripisylve, menés en partenariat avec l'AAPPMA de Nasbinals et le LEGTA de Saint Chély d'Apcher sur le cours d'eau de Nasbinals, en vue de maintenir une population d'Ecrevisses à pattes blanches en forte régression.

Bernard Bastide conclut la séance en parlant de l'intérêt des agriculteurs du territoire pour cette démarche natura 2000, au vu des très nombreuses demandes reçues et des objectifs de contractualisation importants chaque saison.

2012

> Le document d'objectifs du site :

Après trois ans de concertation et d'inventaires, la Communauté de Communes a pu finaliser en 2012 l'ensemble du document d 'objectif (DOCOB) du site ainsi que l'élaboration de la Charte Natura 2000, grâce à une implication forte de l'ensemble des acteurs locaux (chasseurs, pêcheurs, agriculteurs, ...). L'arrêté préfectoral de validation est actuellement en cours de signature.

Vous pouvez consulter ces documents en cliquant sur les liens suivants :

 
 

2011

> La consultation des communes :

Le comité de pilotage du 25 janvier 2011 ayant approuvé le projet d'élargissement du périmètre du site Natura 2000 "Plateau de l'Aubrac" suite aux inventaires réalisés pour la rédaction du DOCOB, la Direction Départementale des Territoires de la Lozère a lancé le 20 décembre 2011 la consultation des collectivités locales concernées par ce nouveau périmètre (au titre du code de l'environnement article R 414-3).

Ces collectivités ont eu 2 mois pour donner un avis sur la proposition d'extension du périmètre sur le territoire qui les concerne. Aujourd'hui, la consultation est terminée et le site Natura 2000 "Plateau de l'Aubrac" concerne 16 communes pour 25 471 hectares : Antrenas, Brion, Chirac, Fau-de-Peyre, Grandvals, La Chaze-de-Peyre, Le Buisson, Les Hermaux, Les Salces, Malbouzon, Marchastel, Nasbinals, Recoules d'Aubrac, Saint-Laurent-de-Muret, Saint-Laurent-de-Veyrès, Trélans. Trois communes ont refusé d'intégrer le site Natura 2000 : La Fage-Montivernoux, Prinsuéjols, et Sainte-Colombe-de-Peyre.

Informations supplémentaires